Blogging · fantasy · French · poetry · Prose · Thoughts

Micro poésie du vendredi…

loup

tu m’as

braconné

le coeur

*

Traquée

tel un

prédateur

*

Tu m’as mise à genoux

Et j’ai les poings liés

Devant toi, mon beau loup,

mon renard argenté.

*

Faudra-t-il que j’implore

pour qu’un jour tu m’achèves?

Que tu me croques à pleines dents

et t’abreuves de ma sève…

*

Et me laisse pour morte,

comme si c’était la fin…

Ivre du privilège

d’avoir été ton festin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s